Troisième édition du Colloque doctoral d’études leibniziennes

4 mai : 9h30 – 18h, Salle des résistants, 45 rue d’Ulm

Session 1 : Logique, mathématique et physique

10h – 10h45 : Takuya Hayashi (Université Paris I) : « La Metaphysique n’est gueres differente de la vraye Logique »

10h45 – 11h30 : Arthur Caillé (Universités de Rennes 1 et de Paris-Nanterre) : L’analyse a priori de l’action et sa valeur métaphysique. Bref examen du syllogisme proposé par Leibniz à Bernoulli, Papin et De Volder.

11h30 – 12h15 : Arilés Remaki (Université Paris-Diderot) : Les Proniques, un pont entre le continu et le discret

Session 2 : L’héritage leibnizien

13h30 – 14h15 : Guillaume Coissard (ENS Lyon) : La mise en système de la philosophie de Leibniz dans la première moitié du 18ème siècle

14h15 – 15h : Caroline Angleraux (Université Paris I) : Archétype goethéen et monadologie leibnizienne

Session 3 : Modalités et cosmologie

15h15 – 16h : Camilo Silva (ENS, Université PSL) : Le sens onto-métaphorique du néant : la creatio ex nihilo comme émanation chez Leibniz

16h – 16h45 : Louis Pijaudier-Cabot (ENS, Université PSL) : Compossibilité, maximalité et perfection

17h-18h : conférence plénière : Jean-Pascal Anfray (ENS, Université PSL) : « Leibniz lecteur de Spinoza: plénitude et nécessité »

Pour suivre l’événement à distance : https://global.gotomeeting.com/join/986603341