Le carnet Mathesis

L’équipe “Mathesis” de la République des savoirs a été créée en octobre 2012. Son enracinement dans la philosophie des xviie et xviiie siècles est manifeste. Toutefois, plus que cet enracinement, ce qui caractérise les membres de cette équipe, c’est la conviction qu’on doit, sans renoncer aux normes qu’impose l’analyse de concepts, de problèmes, d’arguments et de doctrines philosophiques, élargir ou assouplir l’analyse en question dans différentes directions :

  • En la mettant en rapport avec les pratiques techniques et scientifiques. Mathesis fait partie d’une communauté internationale, qui fait constamment dialoguer l’histoire des sciences et de la philosophie dans le cas de Descartes, Gassendi, Galilée, Leibniz, par exemple. Elle est également engagée sur le terrain de ce qu’on appelle l’épistémologie historique, qu’il s’agisse de restituer les thèses de représentants de cette tradition comme Duhem, Couturat, Meyerson, Bachelard, Canguilhem, Metzger, Simondon ou Granger) ou de recourir aux démarches conceptuelles inaugurées dans cette tradition pour analyser des problèmes d’hier et d’aujourd’hui.
  • En pratiquant des lectures récurrentes de l’histoire de la philosophie. Le retour de la métaphysique, tant du côté de la phénoménologie que du côté de la philosophie analytique, permet des lectures récurrentes qui réactivent les textes du passé, de la période médiévale au xviiie siècle. Les concepts traditionnels de la métaphysique (propriété, essence/accident, particuliers/universaux, puissance/acte, mais aussi quantité, identité à soi, persistance et permanence dans le temps, mondes possibles, contrefactuels…) doivent être étudiés en eux-mêmes. Ils peuvent également être mobilisés dans l’analyse de pratiques esthétiques contemporaines.
  • En procédant à une contextualisation de la pratique philosophique. L’étude des controverses qui marquent la réception d’auteurs canoniques comme Descartes, Kant ou Rousseau fait prendre au sérieux les contextes institutionnels, sociaux et politiques dans lesquels la philosophie s’élabore. Cela conduit naturellement à un élargissement du canon vers des auteurs minorés en raison de leur statut social, de leur origine géographique ou encore de leur style (littérateurs, polémistes, professeurs soucieux de transmission plus que de création), et, par voie de conséquence, à une interrogation sur les pouvoirs et les limites de la pratique philosophique dans différents contextes.

Administrateurs principaux du Carnet Mathesis : Jonas Amar, Alexis Anne-Braun, Lucas Escobar, Sophie Roux.
Équipe de rédaction du Carnet Mathesis : les membres de l’équipe Mathesis.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search