Colloque Gassendi & Descartes

Gassendi & Descartes : la controverse de la Disquisitio metaphysica

Colloque international organisé par Delphine Bellis et Sophie Roux

En raison de l’impossibilité pour un grand nombre de participants de se rendre au colloque, le format et le programme sont modifiés comme suit:

vendredi 13/03 :

Matinée (9h-12h30) : 

9h-9h15 : Delphine Bellis et Sophie Roux: ouverture

9h15-10h15 : Delphine Bellis (Université Paul Valéry Montpellier, CRISES & RdS Mathesis), « Le statut du sensible dans la Disquisitio metaphysica »

10h15-11h15 : Sylvia Giocanti (Université Paul Valéry Montpellier, CRISES), « Le réel à l’épreuve de l’imagination : le malentendu entre Gassendi et Descartes »

11h15-11h30: pause

11h30-12h30 : Denis Kambouchner (Université Paris I), « La réalité objective, ou le choc des idées »

Après-midi (14h-17h30) :

14h-15h : Jean-Pascal Anfray (PSL, ENS, RdS Mathesis), « Descartes et Gassendi sur la réalité et l’indivisibilité des essences »

15h-15h30 : pause

15h30-16h30 : Sophie Roux (PSL, ENS, RdS Mathesis), « Connaissance des choses physiques et connaissance des choses mathématiques dans la controverse Descartes-Gassendi »

16h30-17h30 : Antonella Del Prete (Università della Tuscia, Viterbo), « Connaître l’infini : Gassendi vs Descartes » (sous réserve)

 

Les interventions de 40 minutes seront chacune suivies de 20 minutes de discussion.

Lieu : École Normale Supérieure, 29 rue d’Ulm, Paris, salle de séminaire du centre Cavaillès, 3e étage

Avec le soutien de : EUR Translitteræ, République des Savoirs (USR 3608), ANR GASSENDI, CRISES (EA 4424), Séminaire Descartes, Princeton University

Séminaire Mathesis

Le Séminaire Mathesis est l’occasion pour les membres de l’équipe Mathesis de la République des savoirs, enseignants-chercheurs aussi bien que doctorants, de présenter leurs travaux, de discuter des articles importants et d’organiser des conférences avec les collègues de passage à Paris. Étant donné ce que sont les recherches des membres de Mathesis, les recherches présentées dans ce séminaire relèvent de l’histoire de la philosophie moderne et de l’histoire et de la philosophie des sciences. Il est ouvert aux étudiants de Master qui souhaiteraient participer à un séminaire de recherche.

Jeudi 12h15-13h45. En ligne. Un lien GoToMeeting des séances sera envoyé via la liste de diffusion du séminaire ainsi qu’aux personnes qui en font la demande.

Année 2020-2021

S1

1/10 Florent Guénard (ENS PSL) « Rousseau et la passion de la loi »
 
5/11 Camilo Silva (ENS PSL) « Le statut ontologique des essences chez Leibniz : inertie méréologique ou dynamique émanati(vi)ste ? »
 
19/11 Samuel Le Gendre (ENS PSL) Les 5e objections de Gassendi à Descartes : clef de compréhension de la proposition 6 de la troisième partie de l’Ethique
 
03/12 Maria Sorokina (ENS PSL) Hypothèses scientifiques sur le monde prélapsaire ? Étude de cas dans les commentaires des Sentences (XIIIe-XIVe siècle)
 
17/12 Elena Partene (ENS PSL) « Métaphysique de l’événement : une lecture transcendantale de la Révolution française » 
 
28/01 Lucie Fabry (ENS PSL) “L’Epistémologie indirecte de la Pensée sauvage
 
11/02 Louis Pijaudier-Cabot (ENS PSL) « Les mondes possibles de Malebranche et Leibniz »
 
04/03 Marteen Van Dyck  (Université de Gand) « Applying Mathematics to Nature »

15/04 Domenico Collacciani (Mathesis  RdS) « Méthode et métaphysique de Descartes. La règle de vérité dans la Disquisitio »
 
29/04 Dan Arbib (ENS PSL) « Spinoza, quelques recherches sur le Traité théologico-politique

06/05 Jeanne Etelain (NYU/Nanterre Université) « Le concept de zone érogène en psychanalyse: un régime intensif du corps étendu »

SEVENTH FRANCO-AMERICAN WORKHOP IN EARLY MODERN PHILOSOPHY, PARIS, 20-22 June 2019

Jeudi 20 juin, 29 rue d’Ulm, salle Jean-Jaurès

10.30–11.15 Hao Dong (Princeton), « Mixed Mathematics in Hobbes and Galileo »

11.15–12.00 Sandra Bella (SPHERE), « Une relecture de la dispute des infiniment petits à l’Académie royale des sciences (1700-1706) »

12.00–13.30 déjeuner

13.30–14.15 Matheus Monteiro (Princeton et Unicamp), « The Problem of the Perishability of Celestial Bodies and the Material Unity of the Universe: The Reception of Simplicius and Philoponus in 16th Century »

14.15–15.00 Louis Pijaudier (ENS, PSL), « Spatium imaginarium et mondes possibles dans la scolastique jésuite ibérique »

15.00–15.15 pause café

15.15–16.00 John Hanson (Notre-Dame et Harvard), « Cartesian Real Natures, Universals, and Individual Essences » 

16.00–16.45 Haley D. Brennan (Princeton), « Cavendish on Figures and Individuation »

16.45–17.00 pause café

17.00–17.45 Arthur Caillé (Nanterre et Rennes), « Interactions et passivité : les équivoques de la matière dans le Specimen Dynamicum de Leibniz »

17.45–18.30 Guillaume Coissard (ENS de Lyon et Montréal), « Force et perception : la fonction de la philosophie de Leibniz chez La Mettrie »

Vendredi 21 juin, 29 rue d’Ulm, salle Jean-Jaurès

09.00–12.30. Discussion de l’ouvrage de Sam Newlands (Notre Dame), Reconceiving Spinoza, Oxford, Oxford University Press, 2018. Présentation de Mélanie Zappula (Paris 1). Commentaires de Dan Garber (Princeton), Mogens Laerke (ENS de Lyon), Yitzhak Melamed (Johns Hopkins), Laurence Renault (Paris 4). Réponse de Sam Newlands.

12.30–14.00 déjeuner

14.00–14.45 Margaret Matthews (ENS de Lyon et Emory University), « Montaigne on Custom and Habit »

14.45–15.30 Louis Rouquayrol (Paris 1), « Critique of ingenium: Descartes Facing Inequality of Minds »

15.30–15.45 pause café

15.45–16.30 Jacques-Louis Lantoine (ENS de Lyon), « La contrainte faite vertu. Sens et enjeux du mot coactus chez Spinoza »

16.30–17.15 Jason Yonover (Johns Hopkins), « Spinoza and the Etiology of Belief »

17.15–17.30 pause café

17.30–18.15 Zach Gartenberg (Johns Hopkins) « Spinoza’s Definition of Faith »

18.15–19.00 Emanuele Costa (Johns Hopkins et Birkbeck, University of London) « A Brief History of the Distinction of Reasoned Reason from Aquinas to Spinoza »

Samedi 22 juin, 45 rue d’Ulmsalle Dussane

09.30–13.00 Discussion de l’édition, sous la direction de David Rabouin (CNRS, SPHERE), de G. W. Leibniz, Mathesis universalis. Écrits sur la mathématique universelle, Paris, Vrin, 2018. Présentation de Vincent Leroux (ENS, PSL). Commentaires de Jean-Pascal Anfray (ENS, PSL), Frédéric de Buzon (Strasbourg), Andrea Costa (CNRS, centre Jean-Pépin), Tarek Dika (Notre Dame), Sophie Roux (ENS, PSL).

13.00–14.30 déjeuner

Séminaire doctoral d’études leibniziennes

Séances à venir (avril-juin 2019) :

18h-20h, Salle Pasteur (1er étage, département de philosophie), ENS, 45 rue d’Ulm.

– Vendredi 12 avril : Ryoko Konno (Paris IV) « La théorie du corps chez Leibniz à l’époque de Mayence »

– Vendredi 10 mai : Sören Hand (ULB) « La critique de Leibniz au mysticisme chrétien et néoplatonicien »

– Vendredi 7 juin : intervenant.e à confirmer

Séminaire co-organisé par Camilo Silva et Louis Pijaudier-Cabot

Contact : camilof.silva@gmail.com (inscription liste mail et informations)