Lucas Escobar

Titre de thèse :

« La métaphysique de l’histoire contrefactuelle :
mondes possibles, causalité et histoire. »

Directeur de thèse :
Jean-Pascal Anfray (CNRS)

Co-directrice de thèse : Isabelle Drouet

Année d’inscription : 2021-2022

 

Résumé :
L’étude des contrefactuels en histoire, leurs usages et implications, aura pour but de mettre en lumière la métaphysique de l’histoire contrefactuelle. Pour ce faire, nous articulerons les analyses sémantiques et philosophiques des contrefactuels, aux épistémologies de l’histoire qui utilisent des contrefactuels. Nous procéderons en trois temps. Premièrement, la sémantique des mondes possibles sera mobilisée afin de clarifier et de généraliser la manière dont l’histoire analyse les contrefactuels, et plus généralement, conçoit la modalité. Deuxièmement, nous analyserons la façon dont les contrefactuels sont mobilisés afin de rendre compte de la causalité en histoire. Pour finir, nous réinterrogerons les différentes théories de l’actualité, en les mettant en dialogue avec la pratique historienne que nous aurons analysée dans les sections précédentes.

Mots-clés :
Causalité, Contrefactuels, Histoire, Histoire contrefactuelle, Métaphysique, Modalité, Mondes possibles.

 

Lien vers le site de la République des savoirs

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search