Sam Ducourant

Sam Ducourant commencera en septembre 2024 un postdoc de deux ans à l’université de Liège (Belgique) dans le cadre du projet HACAB : « Human-Animal Collectives Assisting the Biosphere: Building an emancipatory common world : Towards a critical (and intersectional) interspecies theory in time of global exploitation (2023-2027) ». Elle y continuera d’une part son travail d’histoire et philosophie des sciences du bien-être animal, en questionnant le rôle de « porte-parole des animaux » souvent attribué aux expert·es des sciences du comportement. D’autre part, elle travaillera en philosophe à l’élaboration d’une théorie critique, interspécifique et intersectionnelle des rapports de domination contemporains.

Visiting fellow de l’Institut Max Planck depuis 2021, Sam y fait un postdoc de février à août 2024,  avec le groupe de recherches « Practices of Validation in the Biomedical Sciences », dirigé par Lara Keuck. Elle y développe une compréhension sociologique et critique des catégories évaluatives (validité, fiabilité, applicabilité) utilisées dans les sciences du bien-être dans l’expérimentation animale, pour questionner leur rôle dans la constitution de dominations croisées entre animaux·ales non-humain·es et minorités humaines de classe, de genre, de race et d’âge.

Sam a soutenu le 19 décembre 2023 sa thèse, intitulée « Bien-être animal. Normes juridiques, disciplines scientifiques et système technique », sous la direction de Florence Burgat et de Sophie Roux.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search